• Anonyme et confidentiel

Vous n’aurez pas à vous identifier, vous n’aurez pas à témoigner et jamais nous ne chercherons à vous retracer.

  • Faire un signalement

    signaler un evenement btn

    Anonyme et confidentiel

Je suis heureux de pouvoir partager avec vous quelques-uns de mes souvenirs l’occasion du 30e anniversaire d’Info-Crime Montréal.

Quand j’ai approché le directeur du service de police de Montréal, feu Roland Bourget, en 1986, avec l’idée de créer un programme “crime-stoppers” sur le territoire de la communauté urbaine de Montréal je ne me doutais vraiment pas que c’était pour survivre si longtemps.

De fait, quand je lui ai présenté l’idée, à ma grande surprise il m’a indiqué qu’il songait déjà  à créer un tel programme. Il venait juste d’assister à un congrès des chefs de police au Texas et il avait visité le kiosque de Crime-Stoppers.  Là-bas on lui avait expliqué que le programme était une façon d’encourager les citoyens à fournir de l’information sur les crimes non-résolus, d’une façon confidentielle et anonyme. 

On lui a alors mentionné que s’il voulait mettre le programme en place à Montréal il était nécessaire de trouver une organisation locale et crédible pour gérer le volet communautaire.

Quand on dit que les grands esprits se rencontrent, eh bien ce fut vrai pour Info-Crime Montréal! 

Je travaillais à l’époque au  bureau de commerce de montréal qui a fusionné avec la chambre de commerce du Montréal métropolitain, en 1992, monsieur Bourget m’a demandé de lui donner un peu de temps pour analyser les choses, puis quelques semaines plus tard, nous avons eu une rencontre pour discuter d’un partenariat possible et des procédures de base de mise en place du programme. L’important c’est que, avec l’accord de monsieur Bourget et de ses proches collaborateurs, nous avons débuté Info-Crime montréal en 1987.

Plusieurs chefs de police se sont succédés depuis et ils ont toujours appuyé le programme. Les résultats ont été vraiment impressionants et toujours en respect avec les fondements du programme – c’est-à-dire encourager les citoyens  à fournir de l’information à la police d’une façon anonyme et confidentielle.  

Nous avons  pu compter sur l’appui de plusieurs personnes comme coordonnateurs et coordonnatrices du programme  au sein du service de police. Nous avons également eu des centaines de gens qui ont appuyé le programme comme bénévoles et comme bailleurs de fonds pour nous aider dans nos opérations et nous permettre de verser des récompenses. Nous avons eu également un appui extraordinaire de la part des médias.

Je suis très reconnaissant pour cet appui et je remercie très sincèrement tous ces gens. 

Je suis heureux de pouvoir continuer à m’impliquer dans cet organisme qui réalise des résultats très positifs année après année.

Alex Harper

Alex Harper

Alex Harper

Fondateur et premier président
Alex Harper

Alex Harper

Fondateur et premier président
Alex Harper

Alex Harper

Fondateur et premier président

Signaler

Par téléphone
En ligne

Suivez-nous